Les enjeux du changement de logiciel de diagnostic immobilier

Lors du renouvellement des licences, certains diagnostiqueurs immobiliers changent de logiciel de diagnostic immobilier ; d’autres en utilisent plusieurs, différents, pour effectuer différents types de diagnostics immobiliers. Avant de s’équiper, il convient d’analyser tous les enjeux de ce changement.

logiciel diagnostic immobilier

 

Les diagnostiqueurs immobiliers facturent à leurs clients des prestations. Ces prestations représentent du temps (déplacement, expertise, rédaction, administratif). La part « rédaction » des rapports représente souvent 25 % du temps total passé sur chaque dossier.

 

 

 

 

 

LE LOGICIEL DE DIAGNOSTIC IMMOBILIER : STRUCTURANT EN INTERNE

 

 

Le logiciel est aujourd’hui très structurant dans l’activité des diagnostiqueurs immobiliers. Il permet d’être efficace lors de la prise de l’ordre de mission, à la réalisation du diagnostic, à l’import des données (photos, fichiers…), à la facturation, dans le suivi des clients…

La plupart des logiciels a un ou plusieurs points forts limités à seulement 1 voire 2 modules. Ainsi, au fil du temps, certaines sociétés se retrouvent à jongler entre plusieurs logiciels pour réaliser une même mission.

Uniformiser sa production de rapports avec un seul logiciel sera la première source d’augmentation de productivité.

 

 

LE LOGICIEL DE DIAGNOSTIC IMMOBILIER DANS LA RELATION CLIENT

 

 

Le rapport représente le premier élément de communication auprès des prescripteurs (notaires, agent immobiliers…). Élément de promotion de la société, il doit être parfait dans la forme et bien entendu dans le fond. Là encore, disposer d’une seule solution logicielle constituera un avantage concurrentiel.

 

 

 

LE CHANGEMENT : UN INVESTISSEMENT TEMPS

 

 

logiciel diagnostic immobilier

Nous le savons tous, changer d’ordinateur ou de logiciel ne se fait pas « sans douleur ». Il faut réapprendre une méthode de travail, récupérer ses anciens dossiers, changer ses habitudes… Nous avons toujours tendance à sous estimer la perte de temps directe. Cette perte de temps représente des dossiers en moins et quelquefois des clients perdus.
Ce changement, souvent nécessaire, doit être compensé, c’est pourquoi il est important d’opter pour un logiciel qui permettra d’augmenter sa productivité.

 

 

 

 

FAIRE LE BON CHOIX : UNE NÉCESSITE

 

 

Nombreux sont les diagnostiqueurs qui ne se limitent pas aux diagnostics obligatoires lors des ventes et des locations. Le logiciel de diagnostic immobilier peut souvent offrir des solutions à ces métiers de diversification ; par exemple : le prêt à taux zéro, l’accessibilité des bâtiments collectifs et ERP aux personnes handicapées, la mise en copropriété (loi SRU), l’assainissement collectif et non collectif, le diagnostic piscine et l’état des lieux locatifs.
Disposer d’un seul logiciel permettant de réaliser tous ces diagnostics immobiliers permet également de fournir, facilement, aux certificateurs la liste des dossiers réalisés.

 

 

 

LE NIVEAU D’ÉQUIPEMENT DES DIAGNOSTIQUEURS

 

 

logiciel diagnostic immobilier

 

Dans notre étude baromètre de mars 2009, 34 % des diagnostiqueurs immobiliers déclaraient n’utiliser aucun logiciel spécifique. Pour ceux-là, le gain de temps et la diminution du risque d’erreur, sont des arguments chocs pour faire le pas vers des logiciels de diagnostic immobilier.

Résumé :

Avec une quinzaine de sociétés d’édition de logiciels de diagnostic immobilier, choisir un logiciel n’est pas chose facile. Le logiciel de diagnostic immobilier structure l’activité en interne, participe à la promotion auprès des clients et permet d’être compétitif vis-à-vis des concurrents. Les éditeurs de logiciels de diagnostic immobilier sauront être des accompagnateurs avertis pour faire le bon choix.

Laisser un commentaire

*